Qui sommes-nous ?

Présentation de l’association

Créée en 1996, l’association Espaces Dialogues a pour objet « l’organisation, en liaison ou non avec d’autres associations, de rencontres et d’échanges, de conférences et de débats, de tables rondes, colloques, expositions et publications … portant sur les problèmes de notre époque et plus particulièrement les problèmes civiques et sociaux.» (Art. 3 des statuts).

Sans parti pris ni préjugés, l’association Espaces Dialogues s’efforce de mettre en place des espaces de dialogues où des citoyens de toutes origines puissent se rencontrer, réfléchir et débattre des changements qui secouent notre société.

Sa démarche privilégie l’information, la libre circulation de la parole, puis la réflexion dans le cadre de ses Lectures Citoyennes, colloques, projections, conférences. Editée chaque trimestre, ou à fréquence plus élevée si l’actualité le justifie, «La Lettre d’Espaces Dialogues» répercute et prolonge les activités de l’association.

Cette structure permet de multiplier les points de vue et autorise des ouvertures et des éclairages divers sur les problèmes de notre époque, plus particulièrement civiques et sociétaux.

Les statuts de l’association ont été déposés à Strasbourg en 1996 au registre des associations du tribunal d’instance de Strasbourg. Ils se réfèrent aux valeurs de la République française.

HistoriqueAller en Haut

Une convergence.

Au départ, c’est une histoire de camarades. Non que nous ayons cheminé côte à côte. Parlons plutôt de convergence. Lestés les uns et les autres de fortes expériences associatives ou politiques, nous nous sommes rencontrés sur plusieurs constats communs :

  • la disparition des repères et le brouillage des valeurs
  • la banalisation des idéologies d’exclusion et de haine
  • le développement consécutif, lent et constant, du vote extrémiste
  • le développement parallèle du besoin de lieux pour débattre, échanger et s’informer.

La République et la Résistance.

Des réunions préliminaires nous ont permis de nous mettre d’accord sur ce que nous voulions mettre en place : une structure qui se donnerait pour mission de réfléchir, approfondir et traiter des problèmes de société, « sans strass ni paillettes ».

  • faire émerger une citoyenneté responsable en donnant la parole, c’est-à-dire en privilégiant le débat et l’échange contre le discours d’autorité.
  • recourir pour cela à des méthodes venues des maquis et de «Peuple et Culture». Nos références sont donc la République et la Résistance.

« Sans strass ni paillettes »

À ce stade, est né le Projet X qui prévoyait la création d’espaces où pourraient s’établir des dialogues : réunions de travail, interventions décentralisées, séminaires, etc. qui permettraient aux valeurs civiques d’être présentes sur le terrain, sans exclure quelques manifestations « grand public ».

Le 9 janvier 1996, nous nous sommes constitués en association et avons voté les statuts d’« ESPACES DIALOGUES ». Depuis, nous nous efforçons de poser des jalons dans la direction que nous avons fixée. Nous avons une boussole.

Liliane HAMM, est membre fondateur et secrétaire d’Espaces Dialogues
Texte publié dans la Lettre n°1 – juin 1997